De la gravité artificielle recréée dans l’espace ?

Dans l’espace c’est bien connu, il n’y a pas de gravité. Cela e nous a pourtant jamais empêché de rêver qu’un jour peut-être, cela sera possible. Il n’y a qu’à voir l’immense majorité des oeuvres de science-fiction que l’on voit au cinéma, à la télé, dans les films, les dessins-animés ou encore dans les bandes-dessinées et jeux vidéos.

tintin-on-a-marche-sur-la-lune

Si se trouver en état d’apesanteur doit être vraiment très rigolo, pour les longs séjours dans l’espace, notamment pour les futurs grands voyages, l’homme aimerait toutefois pouvoir effectuer ces longs moments dans le cosmos en pouvant se déplacer et bouger comme s’il se trouvait soumis à la gravité terrestre, ne serait-ce que déjà pour l’entretien des muscles et de la condition physique, car au-delà des effets néfastes sur le long terme, il y a aussi des besoins pratiques comme pour tout ce qui est sanitaires ou encore manger, boire et dormir… A titre d’exemple, se raser une barbe ou se couper les cheveux dans l’espace est assez compliqué, il faut souvent le faire à deux, la seconde personne porte un aspirateur pour vite enlever poils et cheveux qui flottent dans l’air, afin que ceux-ci n’aillent pas obstruer une ventilation ou un appareil ou pire encore, n’aillent pas dans les poumons, pour respirer ce ne serait pas terrible d’avoir autant de choses dans l’air, sans parler d’hygiène… Pour aller aux toilettes, même chose, tout est plus compliqué en apesanteur, même si tous les astronautes vous le diront, le jeu en vaut la chandelle. On les comprends !

A propos de gravité justement, la société de construction spatiale russe RKK Energuia est en train de réaliser des travaux de conception sur module destiné à la Station spatiale internationale, qui serait capable, selon les ingénieurs, de recréer une gravité artificielle !

Selon Oleg Orlov, directeur de l’Institut des problèmes médico-biologiques de Moscou, ils auraient mis au point une centrifugeuse de petit rayon servant à recréer une gravité artificielle. A l’aide d’une simulation, les ingénieurs russes ont pu démontrer l’efficacité de cette technique.

Vraiment hâte de voir ça ! Cela changerait complètement notre conception des engins spatiaux, il faudrait prévoir des modules de stations spatiales qui soient exploitables et en apesanteur et avec les effets de la gravité, dans les deux cas.

On n’est pas si loin de Robotech, d’Albator, de Star Wars, Star Citizen ou de Tintin au final !

 

A voir également:


Laisser un commentaire

*