Ariane 2 et Ariane 3 : L’évolution d’Ariane 1

 

Ariane 2 et Ariane 3 sont deux évolutions du lanceur Ariane 1, toujours basés sur le même modèle de fabrication, avec quelques optimisations et mises à jour.

Ariane 1 Ariane 2 Ariane 3

Les fusées Ariane 1, Ariane 2 et Ariane 3 - Crédit : ESA

 

Vers la fin des années 70, la concurrence d’Arianespace avait augmenté significativement les performances de ses lanceurs. Pour rester dans la course au marché de la mise en orbite, il fallut que l’opérateur de systèmes de lancement Arianespace puisse proposer à sa clientèle des possibilités plus importantes en permettant aux opérateurs de satellites géostationnaires de commander des engins plus lourds. Les ingénieurs et techniciens ont alors travaillé sur une évolution du lanceur Ariane qui serait capable de mettre en orbite de transfert géostationnaire 2,4 tonnes soit environ 600 kg de plus que ne le permet le premier modèle.

Pour permettre ce gain de performances tout en conservant le même lanceur, les chercheurs d’Arianespace ont légèrement augmenté la pression dans la chambre de combustion de chaque moteur. Cette modification a permis un gain de poussée autorisant à son tour l’allongement du troisième étage de 1,2 mètre pouvant désormais contenir de 2 tonnes d’ergols de plus. Ces modifications ont donné naissance à Ariane 2, avec une hauteur de 49 mètres et un poids à 219 tonnes, cette fusée pouvait emporter une charge utile de 2 175 kg, soit 325 kg de plus que son aînée Ariane 1.

L’ajout de deux propulseurs d’appoint à poudre de 9,7 tonnes a permis d’évoluer vers Ariane 3. Grâce à ces deux boosteurs fournissant chacun une poussée supplémentaire de 66 tonnes pendant une durée de 29 secondes, le lanceur Ariane 3 pût embarquer une charge utile de 2,7 tonnes, au-delà même des espérances des ingénieurs d’Arianespace

 Paradoxalement, Ariane 2 n’a volé qu’après Ariane 3 avec respectivement cinq et dix vols. Le premier lancement d’Ariane 2 le 31 mai 1986 fut un échec, les quatre autres vols furent réalisés entre 1987 et 1989.

Ariane 3 effectua son premier décollage le 4 août 1984. Ce modèle emporta à chaque fois deux satellites en orbite géostationnaire et connut qu’un seul échec également, en 1985. Cette version sera utilisée également jusqu’en 1989, le 12 juillet 1989 pour son dernier vol. 

Ariane 2 et Ariane 3 ne furent pas beaucoup utilisées en raison de l’arrivée dès 1988 d’une version plus performante et plus souple : Ariane 4.

 

Ariane 3

1er décollage d'Ariane 3 le 4 août 1984 - Crédit : Arianespace/CNES/ESA

 

 

Sommaire :

 

  1. Arianespace : Présentation
  2. Ariane 1 : Premier lanceur de la gamme Ariane
  3. Ariane 2 et 3 : évolutions d’Ariane 1 <
  4. Ariane 4 : Un aboutissement
  5. Ariane 5 : Une nouvelle ère
  6. Soyuz et Vega complètent la gamme Arianespace
  7. Ariane 6 : La relève technologique
  8. Le Centre Spatial Guyanais



A voir également:


Laisser un commentaire

*