Ariane 6 : L’évolution d’un lanceur dernière génération

 

Ariane 6 doit être à terme le nouveau lanceur lourd d’Arianespace, destiné à remplacer la fusée Ariane actuelle d’ici l’horizon 2025.

lanceurs Ariane 6

Les lanceurs de la gamme Ariane depuis Ariane 1 à Ariane 5, à quoi ressemblera Ariane 6 ? - Crédit Arianespace/CNES/ESA

 

A la base, Ariane 6 devait être un lanceur réutilisable, cette option n’a finalement pas été retenue par les européens, faute de budget. Un lanceur réutilisable nécessite un investissement trop important, compris entre 13 et 19 milliards d’euros sans compter la maintenance qui sera au moins aussi onéreuse que le coût d’une actuelle Ariane 5.

Différents projets sont proposés pour un nouveau lanceur consommable, plus performant et surtout plus rentable qu’Ariane 5. Le FLPP (Future Launcher Preparatory Program) financé par l’ESA à pour objectifs de diminuer le coût du kilogramme envoyé dans l’espace et d’augmenter la fiabilité des lancements.

Les ingénieurs étudient en outre la possibilité de remplacer la combinaison d’ergols hydrogène et oxygène par celui du kérosène et de l’oxygène pour le premier étage de la fusée. Cette combinaison permet en effet un gain plus important dans la poussée ainsi que d’une réduction du poids au lancement, le kérosène étant plus compact que l’hydrogène.

Nous n’en savons pas beaucoup plus pour le moment, le CNES (Agence spatiale française) prépare un projet de micro-lanceur, Aldebaran qui doit servir à tester de nouvelles technologies dont l’électronique compacte, ainsi que de nouvelles techniques de propulsion. Ces avancées pourraient être utilisées sur le futur lanceur Ariane 6.

 

 

 

Sommaire :

 

  1. Arianespace : Présentation
  2. Ariane 1 : Premier lanceur de la gamme Ariane
  3. Ariane 2 et 3 : évolutions d’Ariane 1
  4. Ariane 4 : Un aboutissement 
  5. Ariane 5 : Une nouvelle ère 
  6. Soyuz et Vega complètent la gamme Arianespace
  7. Ariane 6 : L’évolution d’un lanceur dernière génération <
  8. Le Centre Spatial Guyanais



A voir également:


Laisser un commentaire

*