Romulus et Remus : Fondateurs de Rome



La légende de Romulus et Remus et la louve

Romulus et Remus et la louve

Statue romaine de Romulus et Rémus allaités par la louve

 

 

Selon la tradition, après avoir été abandonnés, les pères fondateurs de Rome, Romulus et Remus auraient été nourris par une louve qui les aurait sauvé de la noyade et pris soin d’eux comme ses propres louveteaux.

Le mythe fondateur de la naissance de Rome veut que l’enceinte de la ville éternelle soit créée à partir d’un sillon tracé par Romulus à l’aide d’une charrue, un rite emprunté aux Etrusques.

La tradition veut que Romulus et Remus, frères jumeaux, seraient les fils du dieu Mars et d’une vestale du nom de Rhéa Silvia, elle-même fille de Numitor, roi de la ville latine d’Albe la Longue, une cité légendaire et des plus anciennes d’Italie, se situant à 20 km au sud-est de Rome.

Numitor se fit déposséder de son royaume par son propre frère Amulius; ce dernier obligea de force sa nièce Rhéa Silvia à devenir vestale, une prêtresse de la Rome antique dédiée à Vesta et faisant vœu de chasteté. Ceci afin de permettre à Amulius de se mettre à l’abri d’une éventuelle réclamation de pouvoir de la part d’éventuels petits-neveux lorsque ceux-ci deviendraient grands.

Le dieu Mars est venu voir Rhéa Silvia en rêve durant son sommeil afin de s’accoupler avec elle. Un peu plus tard, elle accoucha de deux jumeaux : Romulus et Remus.

D’après l’historien Tite-Live, Amulius, fut très en colère de voir que sa nièce ait enfanté malgré son vœu de chasteté et fit ordonner d’emmurer Rhéa Silva et de jeter les bébés de la vestale dans le Tibre. Ils furent abandonnés dans un panier sur le fleuve. D’après la légende toujours,  les deux nourrissons survécurent à cette épreuve, protégés par les dieux.

Le panier contenant les deux bébés fut trouvé par une louve, sous le Ficus Ruminalis,  un figuier sauvage situé devant l’entrée de la grotte du Lupercale, au pied de l’une des sept collines de Rome, le Mont Palatin. La louve pris sous sa protection Romulus et Rémus, qu’elle allaita et considéra comme ses propres enfants. On raconta aussi que les jumeaux eurent également la bienveillance d’un pivert, l’oiseau de Mars.

Plus tard, un berger nommé Faustulus les rencontra par hasard auprès de la louve et décida de les emporter avec lui pour les élever avec son épouse Acca Larentia, mère de 12 enfants et qui, selon Tite-Live, était une prostituée que l’on surnommait Lupa (ce qui signifie la louve en latin), d’où l’allaitement légendaire de la Louve.

Une fois adolescents, Romulus et Remus aidèrent Faustulus à garder ses troupeaux. Ces derniers se faisaient régulièrement attaquer par des brigands, les jumeaux vont vite voir leur réputation de combattants et de dirigeants  hors-pair faire le tour de la région. Ils furent toutefois capturés dans une embuscade par leurs ennemis, lors de la fête des Lupercales. Romulus et Rémus furent conduit devant le chef des brigands, Numitor, sans savoir que ce dernier était leur grand-père, autrefois roi d’Albe la Longue. A l’issu de l’interrogatoire, les liens familiaux étaient connus des protagonistes. Dès lors, les jumeaux décidèrent de venger la mort de leur mère en allant tuer Amulius, avant de restaurer leur grand-père Numitor sur le trône de la cité antique.





La fondation de Rome

 

Romulus et Remus décidèrent ensuite de fonder leur propre ville, à l’endroit même où ils ont été adopté et protégé par la louve, sur les bords du Tibre. Cependant, une dispute éclata entre les deux frères pour savoir quel nom porterait la ville et qui en serait le roi.

Pour se départager, Romulus et Rémus consultèrent les augures, qui dans la religion romaine est un présage à venir et qui se déterminait souvent en observant le vol des oiseaux.

Romulus s’était placé sur le Palatin, Rémus sur l’Aventin, deux des sept collines de la future capitale de l’Empire Romain. Le conflit allait toutefois s’amplifier et prendre une tournure dramatique. Si Rémus aperçoit le premier six vautours, Romulus en voyait 12.

Malgré la contestation de son frère Rémus, Romulus entreprit la fondation de la ville à laquelle il donne son nom : Roma, en traçant un sillon avec sa charrue sur les côtes du Mont Palatin, afin de délimiter la frontière de sa ville, le 21 avril 753 avant Jésus Christ.

Rémus se rebella, et une bagarre éclata entre les deux frères. Deux versions se partagent l’histoire des fondateurs de Rome, la plus connue, Romulus tua son frère après que celui-ci eut franchi le pomœrium qui est le sillon sacré de l’enceinte de Rome. Selon une autre version, celle de l’écrivain Ovide,  il n’y aurai jamais eu le moindre conflit entre les jumeaux et Rémus avait accepté la décision des auspices. Rémus aurait franchit la muraille encore peu élevée par ignorance et non par provocation, et serait mort suite à un coup de pelle du centurion Celer qui avait respecté les strictes consignes de Romulus. Ce dernier avait déclaré au préalable que mourraient par le glaive tous ceux qui tenteraient de franchir les murailles de Rome. Lorsque Romulus apprit la triste nouvelle, il eut énormément de peine à cacher son chagrin.

Dans les deux cas, Romulus pris de remords, enterra son frère sur l’Aventin avec tous les honneurs. Il devint le premier roi de Rome, et règnera jusqu’en 715 avant Jésus Christ.

 

 

 

Chapitre suivant : Le royaume de Rome

Chapitre précédent : La Rome préhistorique

Retour au sommaire : Dossier sur l’Empire Romain

 

 

A voir également:

Exprimez vous!

*