Maroc : Découverte de fossiles d’une « crevette géante »

Anomalocaridide (vue d'artiste) - Crédit : Esben Horn

 

Les paléontologues ont découvert des fossiles d’un prédateur marin gigantesque pour l’époque, qui vivait il y a quelques millions d’années, près de Zagora, au Sud-Est du Maroc. L’animal ressemble à une crevette géante, mesurant près d’un mètre de long, ce qui est hors-norme dans cette période (environ 540 millions d’années), sachant que les plus grosses espèces retrouvées pour la même période jusqu’à ce jour, ne dépassent pas les 60 centimètres.

Selon les chercheurs, l’animal aurait survécu 30 millions d’années de plus que l’époque du Cambrien, pendant l’Ordovicien.

 » Les nouvelles découvertes au Maroc indiquent que les animaux caractéristique du Cambrien, comme les anomalocaridides (étrange crevette), ont continué d’avoir un impact considérable sur la biodiversité et l’écologie des communautés marines plusieurs millions d’années plus tard, » a déclaré Van Roy, chercheur à l’Université de Gand, en Belgique.

 » Les anomalocaridides sont l’un des groupes les plus emblématiques des animaux du Cambrien,  » a ajouté Derek Briggs, directeur du Yale Peabody Museum of Natural History.

Les spécimens retrouvés ne sont qu’une partie d’un trésor de fossiles en provenance du Maroc qui comprend des milliers d’exemples de faune marine datant de la période du début de l’Ordovicien, il y a 488 à 472 millions d’années.

Le document apparaît dans l’édition du 26 mai de la revue Nature.

 

Fossile d'une anomalocaridide découvert récemment au Maroc - Crédit : Peter Van Roy


 

 

 

 

Par Leonardo da Vinci, Planet Techno Science

A voir également:


Laisser un commentaire

*