L’homme de Néandertal mangeait aussi des fruits de mer

 

Selon une étude espagnole, l’homme de Néandertal  mangeait aussi des fruits de mer il y a plus de 150 000 ans, à l’instar de l’Homo Sapiens.

L'homme de Néandertal mangeait des fruits de mer

Restes de fruits de mer consommés par les Néandertaliens de la grotte de Bajondillo, dans le sud de l'Espagne - Image : Carmen Romera

 

C’est en se basant sur la découverte de restes de coquillages dans une grotte du sud de l’Espagne, que les chercheurs ont pu établir que l’alimentation des Néandertaliens, était beaucoup plus riche qu’on ne le croyait jusqu’à maintenant. On pensait que seuls les Sapiens consommaient des coquillages et crustacés. Cette découverte vient contredire la « vieille » théorie.

L’étude a procédé à une datation au radiocarbone des outils et des restes retrouvés dans cette grotte de Torremolinos, ce qui a permis de déterminer l’époque à laquelle on a consommé ces fruits de mer, il y a 150.000 années.

Les chercheurs ont identifié beaucoup de restes coquilles, notamment des moules. L’homme de Néandertal consommait donc des mollusques, comme l’Homo Sapiens d’Afrique du Sud, mais également, comme nous le faisons aujourd’hui.

Cette découverte s’ajoute aux nombreuses récentes études qui confirment que l’Homo Sapiens n’avait pas seul, le monopole d’une alimentation variée. Les néandertaliens savaient également cuisiner viandes et légumes.

Et si l’homme de Néandertal n’avait peut-être, jamais disparu ? 


 

 

 

Par Leonardo da Vinci, Planet Techno Science

 

A voir également:


Laisser un commentaire

*