Des échographies à distance, c’est désormais possible !

Science et technologies progressent sans cesse, et là c’est dans le domaine médical que l’on a pu admirer une prouesse à environ 400 Km au-dessus de nos têtes, grâce à la société Sonoscanner avec la participation du spationaute Français Thomas Pesquet, qui a depuis rejoint la Terre il y a quelques jours.

Thomas Pesquet et l'écographe portable Orcheo Lite à bord de la Station Spatiale Internationale

Thomas Pesquet et l’échographe portable Orcheo Lite conçu par Sonoscanner, pour l’ISS – Crédits: ESA/NASA/ROSCOSMOS/CNES.

Le grand public se souvient des somptueuses photographies prises par Thomas Pesquet lors de son séjour pendant six mois en orbite au-dessus du globe, à bord de la Station Spatiale Internationale, mais ce que les gens ne savent peut-être pas encore, c’est que l’astronaute Français a également réalisé de nombreuses expériences scientifiques, notamment dans le secteur de la recherche médicale.

Ce dont nous allons parler aujourd’hui est d’un test concluant, un progrès scientifique et une prouesse technologique qui dépasse notre imagination. On a pu réaliser une échographie sur Thomas Pesquet depuis la Terre, pendant que lui était en orbite dans l’espace; oui vous l’avez compris, l’expérience à été réalisée à distance grâce à L’échographe portable Orcheo Lite, un appareil technologique de pointe made in France, conçu et développé par la société Sonoscanner.

En tout l’observation aura duré quelques heures avec des résultats très convaincants autant sur le plan des échographies à distance en elles-mêmes que des vérifications effectuées sur l’appareil. Thomas Pesquet a pu d’ailleurs relever la rapidité d’exécution de l’appareil ainsi que son utilisation ergonomique.

Les évolutions de l’imagerie médicale promettent un bel espoir pour l’avenir

En effet non seulement l’appareil sera utilisé par tous les astronautes à bord de l’ISS, mais c’est davantage son utilisation sur Terre qui sera encore la plus importante, afin de pouvoir diagnostiquer des populations isolées ou sur des zones sinistrées. Côté praticiens, on apprécie également de pouvoir se déplacer avec du matériel médical de pointe, facile à transporter et à mettre en place… En plus de bénéficier d’images en hautes résolutions, leur permettant ainsi d’être encore plus efficaces et de pouvoir établir de meilleurs diagnostiques.

Echographie réalisée à distance à bord de l’ISS avec l’astronaute Français Thomas Pesquet – Crédits: CNES/ESA

A voir également:


Laisser un commentaire

*