Les voitures électriques ont de plus en plus la cote

Longtemps boudées par le grand public, les voitures électriques ont de plus en plus la cote auprès des ménages. Et pour cause, les fabricants progressent dans toutes les technologies de pointe !

Il y a quelques années si l’on vous avait demandé si vous étiez intéressé par l’achat d’un véhicule propre, écolo ou carrément électrique, il y a de fortes chances pour que vous répondiez que cela ne vous intéresse pas. La protection de l’environnement c’est une très bonne chose qui nous concerne tous, chaque petit geste compte et cela vous tient à coeur, mais… Pas non plus au détriment des performances, de l’utilité et de l’efficacité. L’idéal étant d’avoir un bon compromis entre respect de l’environnement et véhicule fonctionnel en toute circonstance, surtout si vous êtes amené à faire des kilomètres, vous ne pouvez pas vous permettre de rouler avec une voiture qui n’a pas assez d’autonomie ou qui n’est pas adapté aux trajets sur autoroutes et périphériques.

Heureusement comme on l’évoquait un peu plus haut, les constructeurs réalisent de plus en plus de performances en matière d’évolutions de technologies parallèlement à la préservation de notre atmosphère. De ce fait, il est parfaitement possible aujourd’hui, d’opter par exemple pour une voiture 100% électrique en gardant la même utilisation que son ancienne voiture.

 

Véhicules et moyens de transports propres, il n’y a pas que la Terre qui en profite… Nous allons voir pourquoi

Et c’est justement du côté des voitures électriques que nous allons porter notre regard, car les évolutions qu’il y a eu ces récentes années, que ce soit au niveau de l’autonomie ou des performances, ont clairement de quoi séduire une clientèle jusque là réticente. Si l’on aborde le premier point, celui qui intéresse le plus le client après les questions de sécurité et de fiabilité bien entendu : l’autonomie. Alors que les premiers modèles permettaient au maximum de réaliser un parcours de moins de 50 ou 100 Km dans les meilleures conditions possibles, la moyenne se situe désormais autour des 200 Km et monte parfois même jusqu’à 300 voir 400 Km et on parle de moyennes, suivant certains modèles de batteries, selon usages et transmissions, ça peut parfois aller jusqu’à 500 Km ou plus !  Cela équivaut à l’autonomie d’une voiture à essence/diesel ou presque.

Et puis il y a également la vitesse, la plupart des véhicules électriques vont désormais bien au-delà des 110-130 Km/h autrement dit, sont parfaitement « autoroutables » permettez-moi l’expression made in perso, puisque les limitations de vitesse en France et globalement en Europe, tournent autour de ces chiffres.

Vous avez donc des voitures électriques qui peuvent rouler aussi vite, aller aussi loin que les voitures polluantes et qui cerise sur le gâteau, préservent notre environnement ! Et qui peut le plus peut le moins, leur utilisation est aussi excellente en ville que sur routes.

Abordons maintenant les prix; sensiblement plus onéreuses que les modèles à carburants, mais à la longue on y gagne puisqu’on ne fait plus de plein d’essence ou de diesel et le prix à la borne électrique coûte grosso modo entre 4 et 8 fois moins cher au 100 Km qu’avec une pompe à carburants classiques, de quoi faire des économie et de s’y retrouver sur le long terme.

 

Côté pratique, rechargement d’une voiture 100% électrique

Dernier gros point important à connaître, le temps de chargement. alors qu’il faut moins de 5 minute (sauf s’il y a une file d’attente) en moyenne sur une voiture à carburant classique, avec une voiture électrique on peut recharger en quelques minutes seulement, mais cela peut aussi prendre jusqu’à plusieurs heures ! Cela varie en fait selon plusieurs facteurs comme les modèles de batteries, l’état de la charge, la puissance de la borne, mais aussi la capacité de la batterie à tolérer cette puissance. Puis il y a aussi d’autres facteurs à prendre en compte comme celui du câble utilisé ou encore du climat au moment de la charge.

Avec les progrès, les temps de charge sont en train de devenir (dans de plus en plus de cas) aussi rapides que ceux d’un plein d’essence et vu les travaux technologiques qui sont en cours, les performances vont encore évoluer afin d’offrir aux utilisateurs, des voitures électriques qui n’ont plus rien à envier à leurs homologues à essence.

A voir également:


Laisser un commentaire

*